29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 08:18


Les têtes de liste du Front de Gauche sont exclues de plusieurs débats régionaux organisés ce soir par les rédactions régionales de France 3. C'est le cas notamment pour Hélène Franco dans l'Est et pour moi dans le Sud-Ouest. Cette exclusion est d'autant plus scandaleuse que ces mêmes débats sont ouverts au Front National. Le service public se déshonore par de telles pratiques qui évacuent du débat le Non de gauche au Traité de Lisbonne.

Peut-on accepter que dans l'Est le représentant de France 3 réponde que l'on n'a qu'à organiser nous-mêmes un débat ?

Peut-on accepter que le seul critère retenu pour ces débats soit de donner la parole aux seules listes ayant des sortants ? Dans ces conditions, à quoi bon organiser l'élection et la campagne elle-même ?

Le choix du seul critère des élus sortants pour exclure le Front de Gauche est arbitraire. Il ignore les deux critères principaux  du CSA : la représentation parlementaire nationale et le dynamisme de la campagne. Avec ses groupes parlementaires dans les deux assemblées et sa campagne particulièrement active et remarquée sur le terrain, le Front de Gauche remplissait pourtant parfaitement ces critères. Ce sera donc la seule liste répondant aux critères du CSA à être exclue de ces débats organisés par France 3.

Ces pratiques du service public sont d'autant plus blessantes que nous en sommes ses principaux défenseurs.

Publié par PG 45 - dans Liberté - Démocratie

Rejoignez nous !

Adhérer - Contacter - Forum

adhesion.png

Pour nous contacter dans le Loiret : cliquez ici

Pour rejoindre le forum
(réservé aux adhérents 45) : cliquez ici