15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 18:08

besson-expulsion-afghans.jpg

Avec un cynisme consternant, le secrétaire général de l'Elysée a affirmé ce matin que des réfugiés afghans allaient continuer à être expulsés par la France vers leur pays en guerre.


Sur place un nouvel attentat a fait 8 morts et 40 blessés ce matin en plein coeur de Kaboul. Telle est la situation aberrante : un pays occupé soumis à la loi islamique avec l'appui de nos armes, devenu le premier producteur d'opium dans le monde, livré aux terroristes et dont les ressortissants persécutés qui rêvent de s'enfuir chez nous sont ramenés de force chez eux dans l'enfer que les armes de l'OTAN ont créé.


Où est passé Monsieur Kouchner, la bonne conscience qui prétendait s'opposer à ces expulsions ? La déclaration de Claude Guéant confirme que le choix de renvoyer ces réfugiés dans un pays en guerre vient du plus haut de l'Etat et du Président de la République lui-même. Kouchner n'est pas de taille.


Ces expulsions font honte à la France et à sa tradition républicaine d'asile. Elles sont contraires aux principes de la Convention de Genève sur les réfugiés de 1951 qui interdit aux Etats de renvoyer des réfugiés dans un pays où ils risquent des persécutions.

Publié par Jean-Luc Mélenchon - dans Mouvements humains

Rejoignez nous !

Adhérer - Contacter - Forum

adhesion.png

Pour nous contacter dans le Loiret : cliquez ici

Pour rejoindre le forum
(réservé aux adhérents 45) : cliquez ici